Accueil > Multimédia > Essais de matériel > Vidéos avec un camescope HDV

Vidéos avec un camescope HDV

vendredi 22 octobre 2010, par Bernard

Puisque le Panasonic HDC-SD9 au format AVCHD ne convient pas pour la vidéo de spectacles, j’ai acheté sur eBay un caméscope HDV de marque Sony, le HDR-HC3. Les essais ont été très concluants avec une qualité d’image comparable, sans le décalage de mise au point en mode manuel. Ce type d’appareil est donc parfaitement adapté à la vidéo de spectacles.

Un petit problème cependant, ce camescope est au format américain (chez Sony, les caméscopes au format européen terminent par la lettre E). En définition standard, elle est de 740x480 pixels à 30 images par seconde au lieu 720x576 pixels à 25 images par seconde pour le format européen. En haute définition, seul le nombre d’images par seconde est différent, la définition est de 1440x1080 pixels. Dans tous les cas, l’affichage sur une télévision de moins de 10 ans ne pose aucun problème.

Avec le programme gratuit HDVSplit, l’import des vidéos se fait très bien et nous obtenons un fichier au format MPEG2 qui est plus facile à monter que le format AVCHD. Seul l’export vers la cassette HDV a été refusé avec les différents logiciels que j’ai essayés, à cause de l’incompatibilité du nombre d’images par seconde.

J’ai donc acheté sur eBay un autre caméscope qui cette fois-ci est au format européen : le HDR-HC5E. C’est le modèle qui a suivi le HDR-HC3 avec la même qualité d’image. Toutefois, il est privé de la molette permettant de faire manuellement le point (ou un autre réglage), cette fonction est réservée au modèle supérieur, le HDR-HC7E. Mais comme je n’ai pas besoin de cette facilité, ce modèle me donne entièrement satisfaction. Et j’ai donc revendu le HDR-HC3.

Le gros avantage avec le format HDV, c’est qu’il utilise les mêmes cassettes que le format DV qu’il peut lire et écrire sous les deux formats. Avec une cassette HDV, le signal de sortie peut être transcodé au format DV. Le transfert des vidéos sur un DVD peut donc se faire comme avant. En conservant la vidéo en haute définition sur la cassette HDV, il sera possible de la transformer en Blu-Ray plus tard. En attendant, même avec un DVD, la différence de qualité optique du caméscope se voit sur un téléviseur moderne.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?