Accueil > Multimédia > Evolution de la photo > Les limites des photoscopes

Les limites des photoscopes

jeudi 22 janvier 2004, par Bernard

Les photoscopes sont ces petits appareils numériques qui sont devenus abordables. Ce sont des appareils compacts dans leur version numérique. Ils sont la solution passe-partout à la photo courante. Ils viennent même s’intégrer dans les téléphones mobiles.

Désormais, prendre une photo et la diffuser instantanément est un usage de la photographie qui n’existait pas auparavant. Ces appareils sont aussi utilisés pour faire de la photo souvenir. Actuellement, l’ordinateur est le complément nécessaire pour conserver (sur un CD-ROM) ses images. Les tirages peuvent être faits sur son imprimante personnelle, mais il est plus économique de faire tirer ses photos par les labos qui offrent désormais cette prestation. Certains labos proposent le transfert sur CD-ROM des cartes mémoires. Toutefois, il faut un ordinateur (ou un lecteur DVD) pour relire ses photos.

La photo numérique est liée au monde de l’informatique et prend tout son intérêt avec un ordinateur. Quelques solutions existent pour s’en passer : certains graveurs DVD de salon peuvent lire les cartes mémoire et les transférer sur DVD, ou faire faire le transfert sur CD et l’impression par un labo (mais dans ce cas, un compact argentique ou un appareil jetable reste plus simple à utiliser).

Les points frustrants de ces appareils sont :

- Le retard au déclenchement de plusieurs secondes : ce n’est pas facile de prendre un sujet qui bouge (comme les enfants).

- La faible sensibilité de leur capteur (entre 50 et 100 ISO), souvent associé à une optique peu lumineuse, le flash a une portée très limitée. De plus, ils sont bien moins tolérants qu’un négatif argentique !

- L’imprécision de leur visée : quand l’écran n’est pas lisible (en plein soleil par exemple), le viseur optique offre un cadrage très peu précis (sur le Nikon Coolpix 885, l’image vue dans le viseur optique n’occupe que la moitié de la surface de l’image réellement enregistrée).

- Avec le viseur optique, ce n’est pas facile de savoir si la photo a été prise. Toutefois, certains appareils imitent le bruit d’un obturateur.


Les atouts de la photo argentique

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?