Accueil > Multimédia > Manipulations sur l’ordinateur > Fabrication d’un DVD de spectacle

Fabrication d’un DVD de spectacle

mercredi 4 août 2004, par Bernard

Pour faire un DVD à partir d’un camescope numérique, j’ai upgradé mon PC acheté fin 2001 avec :

- une carte Firewire pour connecter le camescope numérique (et aussi le scanner de film)
- un graveur de DVD
- passage de 256 à 512 Mo de mémoire vive
- un disque dur de 160 Go que j’ai mis en disque principal avec une partition de 80 Go (en NTFS) réservée à la vidéo. L’ancien disque dur (60 Go) me sert pour les essais et aussi de sauvegarde temporaire, il est toujours possible d’enlever tout ce qu’il contient pour un usage ponctuel (comme la vidéo).

Le logiciel Pinnacle Studio 8 SE fourni avec le graveur permet de fabriquer un DVD, mais pas la création de chapitres et est limité à 2 heures de vidéo.

Après avoir testé la version d’évaluation, j’ai acheté Néro Vision Express 2 (contenu dans le Power Pack de Néro 6). Celui-ci permet :

- la capture de la vidéo à partir du camescope numérique
- l’édition des films avec des possibilités de montage vidéo (avec 2 pistes audio indépendantes), titrage, transitions, ...
- le chapitrage permettant de marquer le début de chaque scène
- la fabrication des menus : en fonction des titres et des chapitres, elle peut être automatique
- La gravure directe sur un DVD ou le stockage de son image sur le disque dur, avec un taux de compression personnalisé (afin d’occuper la totalité du disque quelle que soit la durée du spectacle, pour fournir la meilleure qualité disponible)

Enfin, il permet ce dont j’ai besoin pour fabriquer un DVD agréable à regarder.

Prise de vue

Le camescope numérique, relié au port Firewire du PC, enregistre la vidéo sur la cassette DV.

Il est possible d’utiliser le logiciel Néro Vision Express 2 en mode capture vidéo. Ce logiciel permet de capturer la vidéo sur l’ordinateur pendant que la caméra enregistre sur la cassette, ce qui n’est pas possible avec Pinnacle Studio 8 SE par exemple.

Pour profiter de la bande son du spectacle (fournie par la régie son), il est possible de l’acquérir sur l’entrée ligne de la carte son du PC. Le logiciel libre Audacity permet l’enregistrement, la visualisation en direct, l’édition et l’export de ce signal dans le format de son choix (WAV -recommandé-, MP3 ou Ogg Vorbis). Dans ce cas, il est nécessaire d’acquérir le son et l’image sur 2 disques durs différents (l’idéal est de réserver le 2e disque pour la vidéo uniquement, car elle est grosse consommatrice de ressources).

Ainsi, la vidéo se trouve (par sécurité) en double (cassette DV et fichier AVI sur le PC) avec le son venant de la salle et la bande son du spectacle se trouve sur le PC. Il est recommandé de redémarrer son ordinateur avant la prise de vues (et de son) afin de supprimer tous les processus consommateurs des ressources du calculateur.

Montage

Pour l’image, il faut supprimer les enregistrements inutiles, comme l’attente du début du spectacle. Pour le son, nous sommes en présence de 2 bandes sons :

Le son de la salle est nécessaire pour conserver l’ambiance (applaudissements, ...). En revanche, si la salle est animée (battement des mains en rythme par exemple), on n’entend plus la musique (gênant). Un mixage entre ces 2 bandes sons est nécessaire. Or, elle ne sont pas synchronisées. Il est possible de le faire à l’oreille (lors d’une séquence parlée) :

- repérage, sur la bande vidéo, de la fin d’un mot prononcé par le présentateur, arrêt dès que ce mot est dit et relevé du temps
- repérage de ce même mot sur la bande audio et relevé du temps
- faire la différence des temps et décaler la bande audio (dans le bon sens) de cette différence

Les 2 bandes son doivent être synchrones. S’il y a un écho, il faut ajuster le décalage (en relevant le temps de début de la séquence audio).

Export vers cassette DV pour sauvegarde de la vidéo avec la nouvelle bande son.

Fabrication du DVD

Néro Vision Express 2 permet de tout faire : import de la vidéo sur le PC, édition des titres, des chapitres et des menus (un jeu d’enfant !), puis fabrication de l’image du DVD et enfin gravure du DVD. La fabrication de l’image prend environ 3 fois la durée de la vidéo (en fonction de la puissance de l’ordinateur, ici équipé d’un Athlon 1400 MHz) mais peut se faire en priorité basse si, pendant ce temps, on souhaite faire autre chose avec son PC.

En revanche, la gravure des DVD (en 4x) demande uniquement un quart d’heure (alors que la copie d’une cassette vidéo demande la durée du spectacle). Quand je dois faire une trentaine de copies de près de 3 heures, le gain de temps est assuré ! De plus, avec le DVD, je peux désormais faire profiter de la qualité d’image de la prise de vue, qui était plutot médiocre avec les cassettes VHS.

Remarques

- En cas de mélange sur la même cassette DV de son en 12 bits et en 16 bits, le son qui est différent du départ est mauvais lors de la capture vidéo avec Néro Vision Express 2. Pinnacle Studio 8 SE s’arrête quand le son change de type et demande de relancer une nouvelle capture. Cette capture peut être utilisée avec Nero Vision Express 2 (mais pas l’inverse).

- En cas d’import de la vidéo sur une partition FAT32, elle s’arrêtera au bout de 17 minutes environ, car le fichier dépasse les 4 Go qu’elle peut supporter : il faut donc utiliser une partition NTFS.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?